PROJET D’ACCUEIL des « Copains câlins »

PROJET D’ACCUEIL
 
Mon milieu d’accueil se situe au numéro 15 de la rue des sorbiers à 5590 Ciney
(maison uni-familiale non attenante, de plain-pied avec cour et pelouse dans un quartier résidentiel)
Ouvert de 7h30 à 17h30 les lundi, mardi, jeudi et vendredi.
 
La capacité de mon milieu d’accueil est de 1 à 4 places (équivalents temps plein, soit 5 enfants le lundi, mardi, jeudi et vendredi) pour enfants de 0 à 3 ans (possibilité jusqu’à 6 ans), selon les modalités pratiques définies dans le Règlement d’Ordre Intérieur (R.O.I.) annexé.
Sous la tutelle de l’O.N.E, l’accueillante se conforme à la réglementation et aux prescriptions de l’O.N.E. en cette matière (objectifs généraux du code de qualité de l’accueil)
Etant accueillante indépendante, le mode de fixation de la P.F.1 vous est expliqué en détail dans le R.O.I. Si toutefois il vous posait problème, l’O.N.E. de Namur peut vous orienter vers d’autres accueillantes ou types d’accueil de votre quartier (081/723600)
Les enfants sont admis chez moi quelle que soit leur nationalité, leur origine socio-économique ou leur sexe. Les enfants présentant des besoins spécifiques (handicap) sont également admis moyennant une évaluation préalable de la possibilité de se conformer au R.O.I. d’une part, d’effectuer les agencements nécessaires à cet accueil spécifique d’autre part. En cas d’évaluation positive, le contrat d’accueil pourra alors être éventuellement aménagé d’un commun accord entre l’accueillante et les parents.
Je veille à ce que tous les enfants soient sur le même pied d’égalité en ce qui concerne les soins, l’affectivité et les stimulations lors des jeux.
1 P.F. = Participation Financière
 
L’encadrement est réalisé par votre accueillante diplômée, graduée en psychologie avec spécialisation en psychopédagogie et psychomotricité (diplôme obtenu avec distinction en 1987 à l’Institut Marie Haps de Bruxelles) ; également licenciée en criminologie (diplôme obtenu avec distinction en 1992 à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve)
Divers emplois m’ont confortée dans mon désir de travailler auprès de jeunes enfants. J’apprécie particulièrement le fait de les accompagner vers leur autonomie future, de les stimuler et les encourager pour les faire participer à des jeux ou activités nouvelles propres à mettre en éveil leurs centres d’intérêts. Patiente et attentive je sais m’occuper d’un nourrisson en respectant son rythme de vie pour un meilleur développement. Je sais offrir câlins et encouragements tout en sachant poser des limites à respecter.
Chaque enfant, avec ses particularités, doit être certain de compter pour moi, son accueillante, autant que les autres petits copains. Par exemple, s’il a besoin que je lui précise les limites plus fréquemment qu’un autre enfant, il n’en sera pas moins considéré pour autant.
Etant maman moi-même, je n’ai aucun mal à faire la différence entre votre enfant et le mien. En tant que parent, vous restez la personne qui connaît le mieux son enfant et la relation que vous avez avec lui n’est en rien comparable à celle qu’il aura avec moi. Le dialogue que nous établissons doit aller dans le sens du bien-être de votre enfant en conjuguant au mieux nos expériences, nos savoirs-faire et notre savoir-être tantôt communs, tantôt différents.
Je participe aux ateliers prévus par l’O.N.E. pour des pratiques d’accueil de qualité, assurant ainsi ma formation continuée. Il en va de même pour certaines formations, conférences, colloques organisés par ou en collaboration avec l’ONE pour les accueillantes, auxquels j’assiste dans le courant de l’année (les parents sont prévenus dès que possible).
 
Comment j’ai aménagé un espace pour en faire un lieu de vie pour les enfants.
3 pièces sont utilisées pour l’accueil : une véranda et un grand séjour (grande pièce en « L » avec cuisine moderne) contigus ainsi qu’une chambre ; ces deux dernières pièces donnant sur le hall.
La partie du séjour la plus proche du hall d’entrée (avec vue directe sur la véranda) a été aménagée pour les soins prodigués aux enfants : grand plan de travail avec coussin à langer ; étagères avec un casier par enfant (réserve de langes, produits de soins, poudre de lait, tétines, album photo familial, etc.). Dans ce séjour, les enfants peuvent vivre et jouer (parc, tapis de jeu dont certains avec bords gonflables).
La véranda est entièrement destinée aux activités des enfants. c’est une pièce suffisamment spacieuse et lumineuse, avec un coin protégé pour les tout-petits. Une séparation (grande barrière de sécurité) est ainsi prévue au sein de l’aire de jeux afin que les plus petits puissent vivre leurs moments d’éveil en toute sécurité.
Cette première partie réservée aux nourrissons est aménagée comme suit : un parc avec fond surélevé pour les tout-petits, un parc avec fond bas pour les plus grands, divers tapis de jeu dont deux limités par des bords gonflables, des jouets adaptés (colorés, de diverses matières, musicaux, avec mouvements,…). Cette section comporte également un espace libre au sol.
La seconde partie est consacrée aux activités des enfants qui se déplacent : fauteuils, table, chaises, bacs de rangement avec des jeux convenant aux enfants âgés d’environ 12 à 36 mois et plus :
jeux d’imitation ( déguisement, métiers, poupées, voitures, etc. ) ; jeux de construction ( blocs, assemblage, etc. ) ; jeux de manipulation ( modelage, enfilage, encastrements, etc.) ; livres de contes, d’imageries, etc. ; activités qui font appel à l’écoute ( consignes, causeries, histoires, etc. ) ; jeux de concentration et d’observation ( casse-tête, loto, association, mémoire, etc. ) ; activités d’expression graphique ( dessins, peinture, collage, impression, tableau avec craie, etc.) ; activités d’expression musicale ( danse, chant, mouvements créatifs, etc. ) ; activités de motricité ( sauter, courir, tricycles, camions, ballons, quilles, etc.) ; jeux affectifs : peluches, couvertures,…
Les activités organisées se font donc en présence de tous les enfants dans la même pièce. Chacun est invité à y participer. Je veille à laisser libre cours à l’inventivité des enfants : je propose du matériel (ex. : musical), je laisse les enfants découvrir les objets et seulement ensuite je dirige un peu l’activité pour amener les enfants à réagir, à découvrir de nouvelles possibilités. Chaque enfant participe avec ses compétences et ses envies du moment, sans aucune obligation. Le coin repos (divan + fauteuils) est accessible quand l’enfant le souhaite, s’il veut s’isoler pour se reposer ou jouer seul.
Les enfants gardent de ce fait leurs repères matériels et personnels depuis leur entrée jusqu’à leur sortie et bénéficient aussi d’un maximum d’opportunités de socialisation et de stimuli d’éveil.
 
De quel matériel mon milieu d’accueil dispose-t-il ?
Le matériel de puériculture est prévu (chaises hautes, petites chaises et tables pour les plus grands, relax, parcs, matelas à langer, casier individuel pour les effets personnels, bavoirs en plastique, gobelets-canard, cuillères adaptées, assiettes anti-dérapantes…).
Les jeux d’éveil sont diversifiés et en quantité suffisante (plusieurs portiques d’activités, tapis d’éveil, coussins en forme de U remplis de billes légères pour placer l’enfant en position dorsale, ventrale ou assise avec un très bon soutien, mobiles musicaux pour les tout-petits, hochets divers, peluches, etc.) ; pour les plus âgés, voyez le paragraphe précédent. Pas de trotteur, c’est tout à fait déconseillé par les spécialistes (insécurité et non-développement des muscles propres à la marche). En revanche, il y a un « locopousse » que les bambins commençant à marcher peuvent pousser sans crainte (les roues ne sont pas libres, elles freinent légèrement ce qui empêche l’enfant, emporté par son élan, de tomber). Les jeux ne sont pas présentés tous à la fois, j’organise une « tournante » afin de renouveler la découverte et d’éviter la monotonie.
L’ambiance est fréquemment baignée d’une musique douce (préférence pour la musique classique, surtout Mozart et Vivaldi) ; des CD de contines chantées par des enfants meublent les moments plus rythmés.
 
Les repas
Les repas sont préparés avec des légumes et fruits frais ou surgelés (pour l’hiver). La viande est toujours fraîche et d’excellente qualité, mon mari étant boucher. Le pain est fait maison sans trop de sucre ni de sel. Les repas sont variés et tiennent compte des types d’aliments préparés par les parents à la maison, tout au moins lors des premières panades données chez moi. Des portions peuvent être surgelées (congélateur*** -20°c). Voyez les détails pratiques dans le R.O.I. annexé.
 
L’hygiène
Si l’utilisation des jouets au quotidien occasionne un certain désordre, il est tout à fait toléré dans les parties communautaires (la véranda, la pièce de séjour) ; l’épanouissement des enfants dans la joie primant à mon sens sur les rangements incessants et le « qu’en dira-t-on ». Je préfère accorder toute mon attention à l’activité d’un enfant, plutôt que de le priver de ce moment de relation privilégiée avec l’adulte au bénéfice d’une pièce « impeccable »… Le rangement et le nettoyage se font en général après le départ des enfants.
En revanche, j’accorde une attention toute particulière à ce qui se voit moins, à savoir l’hygiène :
  • Désinfection systématique du coussin à langer à l’aide d’une solution de Dettol ;
  • désinfection de mes mains après chaque changement de lange, après avoir mouché un enfant (le mouchoir en papier étant directement mis à la poubelle pour éviter la prolifération des microbes)
  • produits de soins propres à chaque enfant
  • attache-tétine pour éviter les passages de tétines d’une petite bouche à l’autre…, etc.
  • pas d’échanges de cuillères, de biberons, de tétines …
    Structuration de l’espace en fonction des différents moments de la journée

  • L’accueil et le départ se font dans le hall d’entrée avec une ouverture vers la pièce de séjour.
  • Lors de l’accueil : Dans le hall, les parents disent au-revoir à l’enfant en lui précisant qui viendra le chercher le soir. Ils sont invités à laisser l’enfant apporter un objet qu’il apprécie ; l’accueillante proposant également l’un ou l’autre objet afin de faciliter la transition lorsque c’est nécessaire. Un moment de dialogue est toujours possible au cours duquel non seulement l’enfant peut assister à l’entente cordiale des adultes qui s’occupent de lui (ses parents et son accueillante) mais où on s’adresse directement à lui.
    Lors du départ : les parents des tout-petits les retrouvent dans le lieu de vie et peuvent participer à la préparation du départ (terminer un biberon, change, mettre le manteau,…). C’est un moment possible de rencontre informelle avec d’autres parents, propice aux échanges cordiaux auxquels les bébés assistent et participent (je m’adresse directement à eux pour raconter la journée à papa et maman).
    Il en va de même avec les enfants plus âgés avec lesquels je vais rejoindre les parents qui attendent dans le hall où ils seront invités à se préparer pour le départ.
  • Les jeux se partagent entre les deux pièces contiguës accessibles aux enfants. Celles-ci sont utilisées de manière variable en fonction du nombre d’enfants présents et de leur âge. En fin de journée, les aires de jeux et de découverte des petits ont été installées, les activités des autres bébés sont même parfois encore en cours. Il est donc demandé aux parents de respecter le sol accessible aux enfants en évitant d’y déambuler (chaussures souillées) ou d’y déplacer des objets ou des jouets. Cela perturbe la sécurité physique et le sentiment de sécurité des petits.

    La structure est dotée d’un espace extérieur (cour et pelouse) sécurisé dont l’enfant bénéficie aussi souvent que les conditions météorologiques le permettent. Il n’est pas possible d’entrer par la barrière de jardin située sur le côté de la maison pour venir conduire ou rechercher votre enfant : un cadenas a été installé pour éviter toute intrusion inopinée de la part de personnes inconnues (démarcheurs, notamment…). Cette barrière a été prévue spécialement pour les copains câlins : à la fois d’une hauteur suffisante et sans croisillons ou autre partie dangereuse pour les petits.
    Bac à sable, tunnels « pop-up », maisonnette, balançoires, toboggan, tricycles, grand chalet de jardin avec jeux (dînette, couvertures et peluches pour les moments câlins, etc.), tout ce matériel est disponible pour que les périodes passées dehors soient agréables.
    Les plus grands apprennent à découvrir et respecter les animaux en rendant visite à Fripon le cochon-d’Inde et en déposant fruits et légumes dans sa cage.
     Les soins et le change se font dans un espace spécialement aménagé dans la pièce de séjour (avec vue directe sur la véranda) : grand plan de travail avec matelas à langer, étagères avec grands casiers individuels pour un maximum de sécurité et d’hygiène.
    Le repos des nourrissons nouvellement accueillis se fait dans un parc ou un couffin dans la pièce de séjour de telle manière qu’ils ne soient jamais seuls les premiers jours (pour éviter un excès de stress). Une chambre (de plain-pied) est réservée pour les siestes. Chacun y dispose de son petit lit en bois conforme aux normes de sécurité et de sa literie personnelle (fournie au choix par les parents ou par l’accueillante) ainsi que de l’une ou l’autre peluche (musicale aussi) rassurante apportée par ses parents.
    Les repas sont pris en commun dans la cuisine (ambiance familiale, chaise hautes pour les plus grands, relax pour les plus petits) mais cela ne pose aucun problème s’il faut donner le repas d’un enfants plus tard afin de respecter son rythme (sieste tardive ou enfant fatigué qu’il vaut mieux mettre au lit, par exemple).
    Les biberons sont donnés dans les bras de l’accueillante (contact psychique enveloppant, contact visuel et auditif : importance du regard et des paroles ou fredonnements de l’accueillante)

    Cette constance dans l’environnement et l’encadrement favorise la sécurité affective des bambins, condition de base indispensable à leur épanouissement psychique et physique. Un nombre de présences minimum par mois est d’ailleurs requis, toujours dans un souci d’intégration de votre enfant au sein de notre petite communauté.

    Toute action tient compte du
    rythme de l’enfant. La pratique vise à l’application du concept de motricité libre et du développement de l’autonomie de l’enfant.

    Je mets à sa disposition un matériel adapté, varié, réfléchi en fonction de son niveau de développement et de ses préférences tout en veillant à lui offrir une liberté de choix suffisante.

    La gestion de la journée prend en considération chaque situation dans le respect du rythme et du bien-être de l’enfant et de la collectivité ainsi que des limites de celle-ci.
    Elle repose essentiellement sur un dialogue permanent, quotidien, un respect mutuel et une ambiance familiale. Par exemple : si un enfant est fatigué, je le mets au lit et je ne le réveille pas pour qu’il mange obligatoirement en même temps que les autres…
     
    Relations avec l’environnement

    Les activités à caractère d’éveil qui sont proposées (parfois en partenariat avec d’autres services de la communauté locale) telles que balades dans le quartier, décorations et organisation de fêtes (anniversaires, Saint-Nicolas, Carnaval, Pâques,…) font partie de l’ouverture des enfants vers le monde extérieur et assurent une transition en douceur vers l’école maternelle.

    Relations entre les parents et l’accueillante
     
    • Préparer le premier accueil
    Familiarisation : plusieurs rencontres avec la famille sont organisées. Ainsi les parents sont impliqués dès que possible, le plus souvent avant même la naissance de l’enfant, lors de la visite de premier contact, de l’inscription, de la signature du contrat. Ensuite il y aura la découverte du Milieu d’Accueil par la famille avec bébé.
     
    • Le cahier de communication, les affichages et le site Internet
    Priorité absolue est accordée à l’échange verbal mais différents supports écrits et informatiques sont mis en place comme adjuvants entre les différents partenaires.
    Ces supports écrits sont régulièrement modulés, améliorés selon les besoins ressentis et exprimés. Certains sont destinés à un usage exclusivement interne et d’autres visent davantage l’échange avec les parents :
    - cahier de communication
    - tableau de configuration de la journée de chaque enfant
    - programme des activités d’éveil proposées
    - affichage divers (ex : sorties prévues, bébés-rencontres)
    - affichage des fermetures éventuelles.
    En outre,
    - une adresse Internet (un « blog ») : http://patriciachevalier.spaces.live.com/
    vous y retrouverez les évènements, petits et grands, de la vie de votre bambin dans mon milieu d’accueil (photos), les communications concernant les « copains câlins », des références bibliographiques diverses, la possibilité de donner votre avis, des suggestions, etc.
    - Mon adresse e-mail est patricia.chevalier@tvcablenet.be 
     
    Le cahier de communication que les parents peuvent personnaliser (format petit cahier A5, je conseille une couverture solide et un nombre de pages suffisant) et qu’ils complètent avec toutes les coordonnées utiles (parents, autres personnes de références, médecin, etc.) + 1 vignette de mutuelle, est toujours présent dans le sac qui accompagne l’enfant. Il permet un échange d’informations indispensables au bien-être de l’enfant.
    Suivant les cas, il servira tantôt d’adjuvant au dialogue entre l’accueillante et les parents, tantôt, et exceptionnellement, de suppléant (les jours où on est pris par le temps). Il est avant tout un moyen de fixer les aspects pratiques mais il permet aussi de préciser les aspects affectifs et physiques concernant l’enfant au quotidien et à moyen terme.
    Régulièrement, et en tous cas en janvier, une lettre destinée à tous est glissée dans chaque carnet de communication afin d’y faire un compte-rendu de l’année écoulée, d’y re-préciser certains points dans une dynamique permanente qui permet de confronter les principes du R.O.I. aux réalités quotidiennes et de les réaménager. L’accueillante peut ainsi être amenée à redéfinir certaines de ses pratiques. Les parents sont également invités à s’exprimer à ce sujet via le cahier de communication.
    • Dialogue
    Le dialogue permanent entre les parents et moi me permet de mieux connaître l’enfant et ses habitudes familiales.
    Tout changement ou événement particulier dans la vie de l’enfant sera pris en considération. Par exemple, la naissance d’un petit frère sera l’occasion d’en parler avec tous les copains.
    Les fêtes sont également à l’honneur aux « copains câlins » !
    Les anniversaires (les parents sont invités à apporter ce qu’ils souhaitent pour l’anniversaire de leur enfant : petite pâtisserie facile à manger avec bougies, petites surprises pour tous les copains, etc.) , Saint-Nicolas (chaque parent emballe un petit cadeau pour son propre enfant et me le remet en cachette, une petite fête commune où les cadeaux seront découverts et déballés tous ensemble fera vivre aux enfants la magie de Saint-Nicolas, même les bébés !), cloches de Pâques, carnaval, Noël sont fêtés (décorations, musique d’ambiance, etc.)
     
    Une fois par an au moins, j’organise une rencontre sous la forme d’un goûter. Les parents y sont invités avec leur enfant afin de faire connaissance, de se réunir en toute cordialité. J’ai choisi la période de Saint-Nicolas qui est magique pour les petits. Les photos de ces évènements sont ensuite accessibles à tous sur le site internet des « copains câlins » à cette adresse : http://patriciachevalier.spaces.live.com/
    Attention : vous êtes libres de refuser que la photo de votre enfant figure sur le blog, il vous suffit de me le faire savoir.
    Gageons que ces rencontres successives seront placées sous le signe de la sympathie et du plaisir de se souvenir de toutes les étapes de l’évolution de vos bébés qui deviendront des « grands » !
    Je suis disponible et attentive aux informations que vous me donnerez; le cahier de communication permettra de transcrire les informations jugées importantes par vous, les parents, ainsi que par moi-même. Si vous souhaitez discuter de l’accueil de bébé, veillez à arriver suffisamment tôt le soir (17h45 étant l’heure de fermeture des portes et non d’arrivée des parents qui viennent chercher leur enfant). Vous avez toujours la possibilité de demander un entretien avec moi, auquel cas un rdv est pris afin de permettre un dialogue plus approfondi dans les meilleures conditions.
     
    • Discrétion
    En tant qu’accueillante, je suis tenue au secret professionnel. Les informations que les parents jugent utiles de me confier ou auxquelles j’ai accès dans le cadre de l’accueil ne seront pas divulguées aux autres parents ni à d’autres professionnels sauf lorsque cela nécessite un ajustement de cet accueil (ex. : informations médicales au médecin appelé auprès d’un enfant). Les informations d’ordre privé ne me concernent que si cela peut avoir une influence sur le comportement de l’enfant chez moi (ex. : séparation des parents).
    En résumé, n’est partagée que l’information utile et avec les personnes concernées.
     
    • Préparer le premier jour d’accueil
    Familiarisation : plusieurs rencontres avec la famille sont organisées. Ainsi les parents sont impliqués dès que possible. Le premier accueil est adapté aux besoins de l’enfant et de sa famille suivant leurs spécificités. La période de familiarisation dépendra des 3 parties en jeu : les manifestations de l’enfant, de ses parents et les perceptions de l’accueillante ; le tout basé sur le dialogue.
     
    • Gestion de la séparation
    Je propose aux parents de constituer un mini-album photo (avec la famille, la maison, les animaux, etc. ainsi que le nom (et surnom) que l’on donne à chacun pour me permettre de les nommer avec l’enfant). Je peux ainsi évoquer les personnes absentes et importantes pour l’enfant. De mon côté, j’offre une photo de moi prise avec l’enfant à emporter à la maison afin que les parents puissent y faire référence.
     
    • Contacts
    Au cours de la journée, le parent a la possibilité de téléphoner sur le GSM de l’accueillante. Il sera déterminé au départ les modalités suivant lesquelles les parents souhaitent recevoir des messages texto (SMS) de la part de l’accueillante afin d’avoir des nouvelles de leur enfant plus fréquemment (surtout au début).
     
    Pour faciliter le contact, les enfants (et leurs parents !) peuvent m’appeler « Paty » (l’expérience ayant montré que la prononciation de mon prénom est bien compliquée pour les petits ;-)
     
     
    Ce projet d’accueil est mis à la disposition des parents qui prennent contact avec moi, il est détaillé oralement lors du premier rendez-vous à mon domicile. Les parents précisent ce qu’ils attendent du milieu d’accueil, le type d’horaire souhaité, etc. Un exemplaire accompagné du Règlement d’Ordre Intérieur est remis aux parents qui inscrivent leur enfant, ils en signent un autre qui sera conservé par l’accueillante.

     

  • About these ads
    Ce contenu a été publié dans Paty-nounou vous propose.... Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

    Une réponse à PROJET D’ACCUEIL des « Copains câlins »

    1. nathalie dit :

      ………….__s$$$$ssss$$$$$$$$$ss
      ________$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$s.________$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$s.________$$$$$$$$$$$$$$$$$(o)$$$$s_______s$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$s$$$$$$$$
      ______s$$$$$$$$$$$$$$$$$$³$$$$$$$$$$$______s$$$$$$$$$$$$$$$$$_____________________________$$$$$$$$$$$$$$____________________________________s$$$$$$$$$$$_______________________________________
      ____s$$$$$$$$_________________BONJOUR________________________$$$$$$________________________________________________
      ____$$$$$__________JE TE SOUHAITE UNE MERVEILLEUSE____$$$$`______________________JOURNÉE
      ____$$$_________REMPLIT DE JOIE ET DE MERVEILLEUSES ____$$$________________________SURPRISES ____$$$$______________________BON WEEK-END____$$$$$$$________________________Yoko

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s